Concours « Plaidoirie contre la peine de mort » avec la Seconde 11

La classe de seconde 11 du lycée du Parc Impérial a relevé un grand défi : rédiger en un mois une plaidoirie pour l’abolition internationale de la peine de mort.

Avec l’aide de leurs professeurs d’Histoire-Géographie et de Lettres, les élèves ont produit un texte. Ils ont au préalable fait des recherches pour être au clair sur le sujet. Ils ont lu Hugo, Beccaria et Badinter. Ils ont travaillé sur l’argumentation. Chacun a rédigé un brouillon, et la plaidoirie reflète les meilleurs morceaux de leurs écrits.

Voir ici Le règlement du concours et une Interview sur le Café pédagogique qui explique le projet.

Les élèves ont pu rencontrer à deux reprises des bénévoles d’Amnesty International : le 8 février au CDI pour un débat et le 11 mars dans les locaux d’Amnesty pour une conférence de presse.

Rencontre avec Amnesty au CDI

Rencontre avec Amnesty au CDI

Article de Nice-Matin

Article de Nice-Matin mardi 12 mars 2013

Le Vendredi  8 mars,  ils ont rencontré Maître Pierre-André Picon, avocat pénaliste, au CDI.

Rencontre avec un avocat pénaliste

Rencontre avec un avocat pénaliste

Celui-ci a tout d’abord fait le point sur  les différentes instances judiciaires,  le fonctionnement  d’un procès et sur la notion de  déontologie professionnelle.

Après avoir répondu à quelques questions  sur le cursus scolaire d’un avocat, Maître Picon a échangé avec la classe sur la problématique de la peine de mort. Pour ou contre ? Il est complexe de répondre à cette question ;  tout dépend de l’âge, de l’intime conviction et des expériences vécues,  « c’est quelque chose qui est au plus profond de soi, on peut évoluer, mais on ne peut convaincre quelqu’un ».  Il n’en reste pas moins que son point de vue a changé en pratiquant son métier et en se frottant à la réalité du terrain.

Son combat professionnel  au quotidien? : « lutter pour le respect des règles ». La peine d’emprisonnement doit avoir une valeur d’exemplarité, or les conditions de détention dans les prisons françaises sont désastreuses « la prison concentre tous les aspects les plus sordides de la société », ajoute-t-il.

La dernière partie de la rencontre a été consacrée à la lecture de la plaidoirie rédigée les élèves. Maître Picon a expliqué la particularité de cet  exercice oratoire où l’affect  a beaucoup d’importance : « plaider n’est pas mentir, c’est peindre la réalité aimable », a-t-il conclu.

Le texte des élèves a été envoyé à l’Inspection académique pour être présenté au jury. Si leur plaidoirie est retenue, elle partira à Paris, où un nouveau jury aura à départager les textes de tous les élèves de France. Et la classe qui gagne devra désigner un ambassadeur, qui aura l’honneur d’accompagner le Ministre des affaires étrangères à Madrid en juin 2013, pour le 5e Congrès mondial contre la peine de mort. 

L’aventure n’est pas terminée…

Publicités

0 Responses to “Concours « Plaidoirie contre la peine de mort » avec la Seconde 11”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




Suivez les actualités du CDI sur Twitter

Auteurs du blog

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :